Cartes postales anciennes de Rennes

 

5

 

   Le journal l'Ouest-Eclair est fondé le 2 août 1899 par l'abbé Félix Trochu et l'avocat Emmanuel Desgrées du Lou, au 4 rue de la Chalotais, à Rennes.

Quelques années plus tard, en 1907, l'architecte Eugène Guillaume se voit confier la construction de nouveaux bureaux rue du Pré-Botté ainsi que celle d'ateliers juste derrière, rue Paul Louis Courrier. La façade en pierre de tuffeau associé à la brique et au métal donne un mélange de styles néo-renaissance et art déco.

L'Ouest-Eclair s'affiche comme un journal aux idées catholiques et républicaines. Ses premières années sont difficiles. Malgré la vente du numéro à 5 centimes, le quotidien ne tire qu'à quelques milliers d'exemplaires (essentiellement par abonnements). Mais d'année en année, les ventes progressent, le chemin de fer aidant à la diffusion et bientôt l'ensemble de la Bretagne, de la Basse-Normandie et des Pays de Loire reçoit chaque jour un journal devenu le premier quotidien régional de France. En plus de la politique, on y trouve des informations locales, des pages agriculture, marine, loisirs ou transports qui renseignent une population essentiellement rurale. La Grande Guerre voit un fort développement du journal car chacun veut avoir au quotidien des nouvelles du front. 250 000 exemplaires en moyenne seront vendus chaque jour.

Après une faste période de l'entre-deux-guerres, l'Ouest-Eclair paraît sous contrôle allemand pendant l'occupation. A la libération, le journal, accusé de collaborationnisme, arrête définitivement son tirage le 1er août 1944. Le 7 août, sort le premier numéro d'un nouveau quotidien, Ouest-France.

Par le biais de vieilles cartes postales, retrouvons ci-dessous quelques images des 45 ans de la vie de l'Ouest-Eclair, journal qui aura profondément marqué la vie du Grand Ouest.

 

 

Pre botte

entrée principale du journal, 38 rue du Pré Botté

3

 

1

 

10

façade néo renaissance aujourd'hui classée

8

le fronton gravé l'Ouest-Eclair

Exterieur 1

les ateliers rue Paul Louis Courrier, la verrière

Interieur

l'intérieur des ateliers

2

la salle des rotatives

Rotatives 1

les rotatives - la photo de groupe

Rotatives ouest eclair

la composition

O e

l'atelier de Clicherie

Ouest eclair interieursalle de publicité

Livraisons

 

Vehicule

véhicule publicitaire années 20

Abbe trochu          l'abbé Trochu 

Emmanuel desgrees du lou

Emmanuel Desgrées du Lou

Emmanuel Desgrées du Lou                

                                                                

   La publicité sera un important allié au développement du journal. Ainsi, à travers les affiches et les encarts, on peut lire "TOUS lisent l'Ouest-Eclair" ou bien "premier partout le mieux informé" et "24h avant les journaux de Paris", "le mieux renseigné".

 

 

Pub2

 

Affiche pub

 

Pub3

 

6

cet almanach nous montre qui sont les lecteurs du journal, agriculteurs, marins pêcheurs, militaires, voyageurs...

Romans ouest eclair

l'Ouest-Eclair, c'est aussi des romans feuilletons dont on attend la suite chaque jour

 

7

 

L ouest eclair journal quotidien d informations bpt6k644708g

la Une d'un numéro de l'Ouest-Eclair

13

le n°1 du nouveau journal Ouest-France, 7 août 1944

 

*

 

Philippe Saint-Marc

passeur de mémoire

Moiconservation du patrimoine breton

 

*

 

 

Vous êtes le 52613ème visiteur

 
×